Le blog de l'Equi-coaching


Ce blog propose des partages sur le coaching, sur le coaching assisté par les chevaux - appelé aussi équi-coaching ou horse coaching - et ses applications.

L’équicoaching comme porte ouverte sur la confiance en soi

Nous passons par l’expérience ou la découverte constamment.

Quand nous savons faire dans une situation tout se passe bien. Nous sommes en situation de contrôle et cela nous donne une sensation de maîtrise d’où découle la confiance en soi.

Quand nous ne savons pas faire, nous devons nous en remettre à la découverte. Pour certains c’est l’éclate comme les chats qui partent à l’aventure de n’importe quel carton que vous laissez à leur disposition.

Pour d’autres c’est juste … horrible ! C’est l’inconfort, le non contrôle. Différentes stratégies peuvent prendre place pour « faire avec »:

  • Parfois nous trouvons que le seul moyen est de cacher ce qui se passe fondamentalement en nous et le résultat sera d’attaquer l’environnement. Peu de possibilité de remise en question immédiate dans ce cas de figure.

  • Nous pouvons aussi nous victimiser et accuser le monde - ce qui est aussi une manière d’éviter de voir précisément où nous en sommes. Cela peut prendre un certain temps avant de réaliser que la posture de victime est perdante. 

  • Nous pouvons nous aveugler sur nos capacités et nos accomplissements - ce qui arrive souvent. Il se peut qu’en agissant de la sorte le fait de chercher de l’aide peut nous aider plus vite à retrouver notre confiance en nous par une vision du monde plus adaptée. Pour chacun de nous il y a un lieu d’où nous pouvons apprécier les situations d'une meilleure façon.

  • Et puis, quand nous savons faire, il y a une situation qui peut dysfonctionner malgré tout : c’est l’obligation de résultat ! Nos anticipations sont terroristes, nos comparaisons sont dévalorisantes, et l’inconfort persiste.

« Je viens vous voir parce que je manque de confiance en moi… »

C’est tellement vaste … et le manque de confiance en soi peut arriver à n’importe quel moment d’une vie par n’importe quel chemin. Ce n’est en réalité pas tant quelque chose qui nous manque ou que l’on perd, c’est quelque chose que l’on refuse de soi.

 

Se sentir fragile et démuni dans une situation nouvelle est tout à fait normal. Pour une raison qui nous appartient  - et c’est différent pour chacun de nous, - quand nous nous y trouvons, nous pouvons soit accepter cet état de vulnérabilité et grandir, soit refuser de toutes nos forces ce que nous considérons comme une faiblesse. C’est tout simplement refuser de voir qui nous sommes avec nos compétences et nos différences. Il s’agit moins d’un « je sais faire » qu’un  « je sais être ».

 

Appelons-la Dominique. Elle réussi brillamment tout ce qu’elle entreprend et est bardée de diplômes. Elle a un poste de manager que beaucoup lui envie. Il y a cependant ce trac constant qui la poursuit jour et nuit et lui mine la santé : la confiance en elle. Par où commencer?

"Comment êtes-vous arrivée jusqu’ici?"

-  En voiture

"Donc vous savez conduire, vous savez trouver votre chemin vers un lieu que vous ne connaissiez pas avant de venir ? C’est une compétence ! Certaines personnes n’y arrivent pas. Alors dites-moi en quoi précisément manquez-vous de confiance en vous ?"

« Je ne sais pas. Ca a toujours été comme ça. Je manque de confiance en moi depuis très longtemps!»  

 

Un manque de connaissances ? Non ce n’est pas son cas. Un manque de méthodologie ? Non plus. C’est un manque de savoir qui elle est, où elle en est et comment apprivoiser tout ça pour avancer.

 

C’est évident que dans nos apprentissages le chapitre « savoir où j’en suis grâce à ce que je ressens pour découvrir ce dont j’ai besoin pour avoir confiance en moi » est manquant dans beaucoup de bibliothèques… Parce qu’il s’agit moins de savoir que d’être cela nous oblige à afficher une aisance très relative.

 

Le cheval a cette capacité de nous sortir de notre dysfonctionnement déjà parce que le langage verbal ne fait pas partie de ses compétences! Il nous accompagne par là même à décoder la cavalcade de notre mental, et nous aide à mieux comprendre nos leitmotivs limitants.

 

Avec le cheval l’école du ressenti peut commencer. Ce fameux chapitre manquant évoqué plus haut peut s’écrire.  Il peut nous aider à nous faire un allié de ces incertitudes tapies au fond de nous. Il peut nous montrer que c’est une force.

Quelques pistes en forme de questions :

  • Quel résultat attendez-vous de vous ?
  • Quel résultat attendez-vous des autres ?
  • Quand avez-vous l’impression d’être ou ne pas être à la hauteur ?
  • Pourquoi pensez-vous que d’autres seraient mieux à votre place ?

Quelques pistes en forme de répétitions :

  •  Je n’y arriverai jamais
  • Je dois être fort(e) sinon je vais me faire avoir
  • Je ne suis pas prêt(e)
  • Je suis incapable d’affronter cette situation
  • Je déteste parler de moi
  • Je n’en dors plus

Par une porte ouverte sur l’équicoaching, une formation de deux jours sur la confiance en soi est créé pour :

 

  • vous redonner confiance en vous
  • vous faire comprendre quelles sont les différentes articulations qui entrent en jeu et les déjouer
  • vous faire repartir avec un plan d’action spécifique
  • vous permettre de faire face ou à nouveau faire face aux défis professionnels ou privé

L'équicoaching comme porte ouverte sur la confiance en soi

 Nous passons par l’expérience ou la découverte constamment.

 

Quand nous savons faire dans une situation tout se passe bien. Nous sommes en situation de contrôle et cela nous donne une sensation de maîtrise d’où découle la confiance en soi.

 

Quand nous ne savons pas faire, nous devons nous en remettre à la découverte. Pour certains c’est l’éclate comme les chats qui partent à l’aventure de n’importe quel carton que vous laissez à leur disposition.

Lire la suite 0 commentaires

Equicoaching... un fourre tout galvaudé?

Vous êtes en droit de savoir ce que vous pouvez attendre d'une offre d'équicoaching. 

Ayant déjà évoqué les différences entre l'équicoaching et l'équithérapie. Aujourd'hui j'aimerais aborder le thème de l'équicoaching et de l'équitation éthologique. Car vous devez savoir que si on vous propose de monter à cru sur un cheval au bout d'une demie journée vous aurez tout fait sauf de l'équicoaching. 

Lire la suite 2 commentaires

Prendre sa responsabilité est un signe de leadership

Je reçois en consultation privée d'équicoaching des personnes qui me demandent de les aider à "aller de l'avant",  à "maîtriser" leurs émotions.

Lire la suite 0 commentaires

Leadership de manager... question d'émoi

Ils sont quinze managers debout à regarder les chevaux qui galopent dans le pré. Le thème de la journée est "les défis que rencontrent les managers dans l'exercice de leur leadership". 

Lire la suite 0 commentaires

Sortir du rapport de forces par l'équicoaching

La jeune femme en face de moi est épuisée : "Je n'en peux plus de ce travail. Je donne, je donne, je donne... et le week-end je dors. Mais je ne vois pas ce que je peux faire d'autre."

Lire la suite 0 commentaires

Le burn out dépassé par l'équicoaching

"Je suis à deux doigts du burn out" me dit cette cliente qui pleure en face de moi depuis 10 minutes "je suis épuisée, je ne supporte plus la pression de l'environnement".

- Oubliez les deux doigts : vous y êtes!

"Oui, sanglote-t-elle, je sais. Mon médecin me l'a dit, mais je ne veux pas.

- Qu'est-ce que vous ne voulez pas?

"Je ne veux pas m'arrêter..."

- De quoi avez-vous peur en vous arrêtant?

"Je ne sais pas ... enfin si je sais ... du vide.."

Lire la suite 0 commentaires

Quels sont les déclencheurs d'un burn-out? Réponse par l'équicoaching

Dans l'enfer de la perfection, nous avons mis en lumière la raison pour laquelle un burn-out peut survenir si nous nous focalisons sur l'idée d'un monde parfait.

Comme il démontre fort bien les mécanismes d'un burn-out et ce en quoi l'intervention du cheval est efficace, voici la suite de ce coaching.

Lire la suite 0 commentaires

Ou le sens hiérarchique se maintient alors que l'affectif s'en mêle...

"C'est lui le boss, mais c'est moi qui fait tourner la boutique! ..." il y a un mélange de fièreté et d'amertume dans ses propos.

"Je dois avouer qu'il reconnaît toutes mes qualités, il les crie sur tous les toits, il sait parfaitement le rôle que j'ai dans le succès de son entreprise. Si je devais me contenter de reconnaissance, j'ai ce qu'il me faut. Mais au final c'est lui qui part en vacances, pas moi. Quand je demande une augmentation il n'y a plus personne en face de moi... il s'effondre, s'angoisse... et je prends tout ça comme un tsunami dans la figure! Et du coup moi aussi je stresse".

Lire la suite 0 commentaires

L'enfer de la perfection dénoncé par l'équicoaching

Isadora vient me voir pour, dit-elle, un "petit" problème survenu dans sa réorientation de carrière : suite à un accident elle est momentanément handicapée d'un membre. Elle adore les chevaux et veut se faire accompagner par eux pour atteindre l'objectif qu'elle s'est fixée pour son nouveau projet. Cet incident est un contretemps fâcheux dans son programme d'organisation.


Elle est charmante, s'exprime bien, sourit beaucoup.

Lire la suite 0 commentaires

Le chant des sirènes

Se comparer à l'autre! Les modèles que nous renvoient les médias sont souvent marqués sous le sceau du "soyez le meilleur", "soyez performant", "excellez" et autres chants de sirènes qui, s'ils peuvent parfois nous faire rêver, peuvent aussi nous faire sentir à côté de la plaque.

Lire la suite 0 commentaires

Qu'attendez-vous de plus avec un cheval?

La demande en coaching est-elle solide? Etre demandeur, c'est être responsable de sa démarche. Par contre une demande faite par un tiers pour se faire coacher - même si l'on n'est pas contre l'idée - peut créer une forme de défiance qui va freiner le développement de la relation dans un premier temps.

Lire la suite 0 commentaires

La peur du rejet et d'être rejeté

Mélanie recherche du travail. Des amis lui parle d'un poste à prendre tout en lui expliquant que le collaborateur qu'elle aura a un caractère très difficile. A l'entretien elle constate que ce sera effectivement un challenge quotidien de partager des dossiers avec Jacques... Elle pense que ce n'est pas grave et qu'elle s'en accommodera avec le temps... et elle dit oui! Elle accepte le poste.

Lire la suite 0 commentaires

Plusieurs façons de voir le monde

En ce début d'année j'ai eu l'occasion de comprendre à quel point la vision des hommes et des femmes peut être différente. L'équi-coaching se prête particulièrement bien à cette évidence. Pourquoi?

Lire la suite 0 commentaires

2014 ... la pleine conscience du cheval

Pour activer un changement il est nécessaire d'être prêt à renoncer à d'anciens comportements, d'anciennes habitudes pour aller vers un renouveau plus agréable et choisi dont on connaît peu de choses. Cela implique de passer par une période d'inconfort à durée variable.

Lire la suite 0 commentaires

Nul ne peut diriger des hommes sans se connaître soi-même...

Dans un univers matérialiste qui part du postulat que seul l'homme aurait une conscience, force est de constater qu'il y a bien des aléas à traiter la Nature comme une chose inerte dont la seule finalité serait de répondre aux besoins de ses habitants...de préférence humains!


Lire la suite 0 commentaires

Le ciel bleu n'existe pas

Comment démarre un conflit? Par une incompréhension... comme : le ciel bleu n'existe pas! 

Lire la suite 0 commentaires

Qu'est-ce qu'être "changemaker"?

C'est être capable de s'adapter tout le temps et vite à son environnement tout en innovant. C'est ce que certaines entreprises adoptent aujourd'hui comme attitude face à la période de doutes dans laquelle nous vivons aujourd'hui.

Lire la suite 0 commentaires

Mon corps est une voiture... l'équicoaching dément vos chevaux vapeurs!

Assistant dernièrement à une formation sur le stress, j'ai entendu cette coach pour hauts dirigeants exposer sa difficulté à dormir.

Toutes les nuits elle se réveille vers 3h du matin et rumine. En exposant plus avant elle nous dit alors :

"Il y a le travail et le sommeil. Le sommeil s'est fait pour réparer la machine..."

Lire la suite 0 commentaires

Trouvez vous un joyeux

Avec quoi démarrez-vous le matin? C'est sûr vous commencez par un thé vert menthe ou un jus d'orange ou un verre de lait ou un café ristretto... what else? Des toasts, un croissant... Oui d'accord, et encore?

Lire la suite 0 commentaires

J'veux un coach - ça tombe bien, c'est mon dada!

J'veux un coach ... et surtout ne rien changer!

Lire la suite 0 commentaires

Le leadership une question de biologie intelligente

En regardant hier soir "L'Adieu au steak" sur ARTE, je suis restée sans voix. Des petits cochons dodus par groupe de 5 poussés par l'arrière dans un énorme tiroir "avaloir" de viande sous les yeux du groupe suivant très agité qui attend derrière des barreaux, des boeufs encore vivants pendus à des crochets tressaillant sous les couteaux des hommes et des machines qui commencent à les dépecer, des dindons entassés sur un tapis roulant la face écrasée contre une vitre d'un couloir "dépeçoir", et un homme face caméra affirmant que les animaux n'ont pas conscience de la mort...

Lire la suite 0 commentaires

On ne passe pas derrière un cheval ... l'equicoaching dément!

Nous croyons ce que nous voulons pour tenter de donner sens à nos vies et cela nous appartient. Cette représentation est une infime partie de la réalité. Alors comment interprétons-nous les situations, les interactions avec les autres?

Lire la suite 0 commentaires

Quand l'equicoaching dénonce le psychopathe à cravates!

C'est un constat affligeant : nous sommes bloqués dans un énorme bourbier aujourd'hui. Le soleil des vacances pourrait nous le faire oublier mais il y va de notre responsabilité personnelle de vouloir changer les choses. Pourquoi? Parce qu'il s'agit de notre vision du monde. La cause de notre faille collective est de prendre un chat noir pour un oiseau de malheur et refuser qu'un cheval puisse être notre coach guérisseur!

Lire la suite 0 commentaires

L'assertivité, ça peut s'améliorer?

En avril dernier j'ai déménagé dans un endroit somptueux. Le lieu offre une magnifique piste d'équitation en sable blanc au milieu de champs de blé et d'un petit bois. Cela donne cette sensation étonnante de monter en piste au milieu d'une ballade!

Je viens d'un endroit tout aussi magnifique dont les pistes étaient entourées de murs, l'équitation de piste se pratiquait en vase clos. 

Lire la suite 0 commentaires

L'equicoaching affiche les preuves de son efficacité

Je participais récemment à un networking et j'ai rencontré cette femme, chef d'entreprise qui, à mon grand étonnement, m'a confié : "on en a marre des formations de coaching, cela coûte un argent fou et cela n'apporte rien à l'entreprise". Si certains coachs peuvent avoir des plages d'incompétences il y a, fort heureusement, beaucoup de très bons coachs dont les formations sont très efficaces.

Lire la suite 0 commentaires

Le chaînon manquant du leadership

L'intelligence émotionnelle est le chaînon manquant du leadership.  Pourquoi? ... parce que le leadership est une affaire de savoir-être et non de savoir-faire! Or l'erreur commune est de parfois retrouver à des postes de dirigeants des personnes aux compétences universitaires reconnues mais à l'intelligence émotionnelle faible voir parfois inexistante! Cela donne souvent des résultats qui coûtent fort cher en consultations médicales et détresse humaine (sentiments d'incompétence, insomnies, stress, burn-out, ..)

Lire la suite 0 commentaires

L'equicoaching permet de dévoiler le conditionnement de nos émotions

Sur mon profil Facebook je publie un billet d'humeur chaque matin en un commentaire que m'inspire mes premiers pas dans l'aube pour aller nourrir les chevaux. J'y partage ma joie de humer l'air, les premiers sons dans le début du jour endormi, l'enthousiasme de mes animaux qui partagent ma vie peu importe le vent, la température ou ce qui tombe du ciel... ou pas! C'est une source d'admiration sans fin pour moi.

J'ai des "likeurs" et, parfois, des commentaires sur cette petite phrase matinale. J'ai retenu l'une d'entre elles qui disait à peu près ceci : "Je te trouve toujours très inspirée le matin! C'est plus que poétique! Ici c'est gris et c'est triste!!!!... quand c'est gris, tu poétises aussi?"

Lire la suite 0 commentaires

Poser des limites oui, mais comment?

Je continue ici à poursuivre le récit de ce qui m'a conduit à l'équi-coaching et les liens constants qui se font entre le monde de l'entreprise (parfois le monde tout court) et les chevaux. L'arrivée du cheval Lancelot est commenté dans  Vision de travailleur; celle du poulain Tchekhov dans Quel positionnement hiérarchique .

Une fois la relation avec Lancelot établie, j'ai eu la possibilité de déménager dans un lieu un plus grand.

Lire la suite 0 commentaires

L'entreprise appauvrie en créativité

Nous sommes tous des génies... sans nous en donner les moyens!

Plus je reçois d'informations moins je peux en garder car ma capacité à engranger des faits nouveaux est limitée. Ce seuil de possibilité de la mémoire est universel, c'est pareil pour vous comme pour moi.

Si on me donne 7 informations, je vais les retenir. Mais si on m'en donne une huitième, mon seuil de la possibilité de la mémoire est dépassé. Je ne vais donc pas pouvoir la garder à moins d'en effacer une autre des 7 précédentes retenues.

Lire la suite 0 commentaires

Un cerveau relationnel

Comme mentionné dans le billet précédent sur le développement des potentiels, l'environnement intervient pour une grande part dans le fonctionnement du cerveau. La preuve? Rencontrer un de vos collaborateurs ou un de vos clients en charmante compagnie au pied de la Tour Eiffel, le(s) même(s) dans votre bureau ou le lendemain sur le quai du métro ... vos réactions seront très différentes d'un contexte à l'autre, et selon qu'il pleuve ou qu'il fasse grand soleil, que cela soit le matin ou en début de soirée.

Lire la suite 0 commentaires

La confiance en soi par l'équicoaching : comment ça fonctionne?

L'hypercompétence enfin définie

Les connaissances sur le cerveau ont évolué ces dernières années et nous avons quitté cette vision mécaniste et simpliste de cerveau droit (artistique) et cerveau gauche (analytique). En effet lorsqu'un être humain fonctionne normalement, quelle que soit la tâche, il utilise ses deux hémisphères au maximum sans prédominance de l'un sur l'autre.

Lire la suite 0 commentaires

Pourquoi une formation pour devenir equicoach?

Parce que l'équi-coaching réunit plusieurs champs de compétences et que cela s'apprend tout simplement.

Il y a tout d'abord le coach et l'apprentissage de la juste posture du coach. Le coach c'est celui qui écoute, qui accompagne, sans jugement, sans interprétations. C'est une belle leçon d'humilité car il lui faut reconnaître ses limites. 

Lire la suite 0 commentaires

L'équicoaching nous explique que tout est lié

Jean-François Clervoy, PDG de la société Novespace et astronaute nous dit ceci : "La Terre vue de l'espace c'est très beau! (...) On voit que la Terre vit, qu'elle est belle, qu'on a de la chance d'avoir un si beau vaisseau spatial pour abriter notre humanité. 

Lire la suite 0 commentaires

La timidité... un handicap qui disparaît avec l'équicoaching

L'accompagnement assisté par les chevaux possède un large champ d'intervention dont la timidité fait partie. Le terme timidité est un phénomène qui peut aller de la simple gêne momentanée face à des proches ou à des inconnus à la phobie sociale entraînant l'évitement de tout contact avec ses semblables. Des vies entières construites autour de l'évitement, oui cela existe.

Lire la suite 0 commentaires

Quel positionnement hiérarchique?

Ma pratique de kinésiologue animalière m'ayant dépassé, je me suis trouvée appelée par la compagne d'un éleveur de chevaux de compétition en difficulté avec un de leurs poulains. Cet animal entièrement fabriqué in vitro représentait un danger « pour lui-même et pour les autres », c'est en ces termes que l'on me l'a présenté. Les vétérinaires l'avaient condamné ayant renoncé à comprendre ce qu'il pouvait bien avoir. Un dernier espoir avant la boucherie : la kinésiologie animalière.

Lire la suite 0 commentaires

L'équicoaching vous apprendra ce qu'est la puissance d'une émotion

Je reçois en consultation privée d'équicoaching des personnes qui me demandent de les aider à "maîtriser" leurs émotions. Elles ont des idéaux déraisonnables de personnages glaciales qui présentent au monde une surface lisse.

Lire la suite 0 commentaires

Les niveaux logiques en equicoaching

Après cette constatation  que le vivant se traite dans son ensemble à l'inverse d'une voiture que l'on répare au garage, j'ai continué à tenter de satisfaire mon envie obstinée de comprendre Lancelot. 

Lire la suite 0 commentaires

qui est le réel driver?

J'ai alors suivi une formation qui m'a fort interpellée. Cette formation mettait en présence l'animal et son propriétaire et, par le biais du test musculaire du Dr Goodheart, prétendait à améliorer le bien-être et la santé de l'animal. Etant persuadée que ma voie était désormais de m'occuper des animaux je m'apprêtais à me lancer dans cette direction quand je fus très surprise d'une constante dans les soins prodigués : au bout de deux à trois semaines l'efficacité s'estompait...

Lire la suite 0 commentaires

Comment un leader peut-il améliorer ses compétences avec un cheval?

Etre responsable d'un poste est une chose, être responsable d'une équipe peut être déroutant car sans écoute de l'autre la communication sombre dans un sens unique peu épanouissant et la fonction se vide de sens. Etre responsable d'une équipe demande de se connaître et d'apprendre à connaître l'autre - les autres.

Lire la suite 0 commentaires

La communication est relationnelle et cela s'apprend

Le lien est mouvant, riche et s'entretient

Ce fameux hennissement (mentionné précédemment dans Hiérarchie et messages claires assistés par les chevaux) je le croyais acquis! ... Pauvre de moi, j'ai du apprendre que cela devait se reconquérir chaque jour.

Et c'est pareil en entreprise. Le lien contractuel qui lie le collaborateur à son manager se gagne chaque jour!

Lire la suite 0 commentaires

la motivation par la rencontre: lien à l'équicoaching

Comme mentionné dans l'article "Hiérarchie et messages claires assisté par les chevaux" je cherchais une voie de communication avec Lancelot. Les choses se sont un peu précipitées lorsque j'ai eu un accident de voiture avec le coup du lapin pour conséquence. La médecine m'interdisant de monter à cheval, c'est une amie qui s'est dévouée pour le monter. Ca se passait un peu mieux avec elle qu'avec moi. Restait cependant une sorte de froideur de la part de mon cheval.

Lire la suite 0 commentaires

Quelle est votre définition de l'équicoaching?

Chevalliance a accueilli cette semaine une dizaine de femmes entrepreneures. Nous avions la consigne de présenter en deux heures l'activité d'équi-coaching. Il faut savoir que pour découvrir et emporter la substantifique moelle de l'équicoaching il est recommandé de suivre deux jours de séminaire... C'était donc un beau challenge! 

Lire la suite 0 commentaires

en leadership tout commence par le plus petit détail

Les femmes se perdent un peu trop souvent dans les diktats de la mode. Alors qu'en tant que fashion victime les femmes savent que compte le moindre détail, elles peuvent se perdre précisément dans l'impact lui-même. Les hommes aussi à leur manière d'ailleurs. 

 

Lire la suite 0 commentaires

Hiérarchie et messages clairs assisté par les chevaux

Qui voyons-nous vraiment en l'autre?

J'ai acquis Lancelot dans le centre équestre où je montais. Je me souviens avoir attendu de mon cheval qu'il me soit infiniment reconnaissant. J'espérais qu'il pousse un doux hennissement quand je venais le voir, qu'il me montre un certain attachement. C'était ma vision, mon envie. Mais comment l'y faire adhérer?

Lire la suite 2 commentaires

Vision de travailleur et d'équicoach

Une seule bande de réalité... Pourquoi est-ce si difficile de faire comprendre qu'un cheval puisse nous être bénéfique? Parce que nous vivons dans une société qui, non seulement, privilégie une seule bande de réalité mais aussi tente d'y faire entrer tout ce qui la compose. Je caricature donc ce que cette bande de réalité renvoie par rapport à l'animal. Un cheval? ... "bin, c'est fait pour monter dessus ou pour être mangé ma bonne dame!"

Lire la suite 0 commentaires

Regard d'equicoaching sur le leadership consensuel : une approche futuriste?

M'est venue cette réflexion par les temps de changements évidents que nous traversons : le leadership consensuel reste à apprendre!

Nous vivons aujourd'hui encore sur un modèle de leadership qui fait fausse route. Ce modèle repose sur LE décideur qui devrait tout savoir, qui dirige, oriente, dit, dicte, édite ... cependant que le monde informatique, le monde de l'information et les réseaux sociaux ébranlent tout doucement ce type de fonctionnement.

Lire la suite 0 commentaires